L’Évènement Spectacle est une agence événementielle spécialisée sur les Arbres de Noël et soirées d’entreprise. Au compteur en 2019 : 349,000 spectateurs, 755 événements organisés, 18 conseillers spectacle et 176 lieux partenaires. A l’origine de l’agence, il y a Djamel Temal, un chef d’entreprise aux multiples facettes qui a su faire de l’Evènement Spectacle une figure emblématique des Arbres de Noël depuis 20 ans.

 

  • Quel poste occupez-vous au sein de L’Évènement Spectacle ? 

Je suis le Directeur Général et fondateur de L’Évènement Spectacle, agence créée en 2001.

  • Comment vous est venue l’idée de créer L’Évènement Spectacle ?

Après l’obtention de mon diplôme Bac Pro Commerce, j’ai rejoint fin 1989 une agence événementielle qui organisait des événements d’entreprise, notamment des Arbres de Noël. J’ai travaillé pour cette agence jusqu’en 2000, jusqu’au moment où l’équilibre de la boîte a commencé à vaciller, et mes idées créatives ne correspondaient plus à ce que l’entreprise proposait. J’ai donc décidé de partir et de créer ma propre structure en Janvier 2001, avec beaucoup de nouveaux concepts et mes 10 ans d’expérience dans le métier. A l’époque nous faisions très peu de production, il s’agissait surtout de spectacles à la carte. Nous avons commencé à deux avec Dalila, puis Hamid nous a rejoint rapidement. Au bout de 4-5 ans, nous étions déjà une dizaine. Aujourd’hui, nous sommes une équipe de 15 personnes au sein de l’Evènement Spectacle.

  • Quel type de services proposez-vous pour la conception d’événements sur-mesure ?

Avant de proposer quelconque évènement, nous réalisons une grosse étude sur les attentes du client, ses conditions, ce qu’il a déjà fait auparavant, etc. Après cette étude nous sommes capables de proposer un ou plusieurs évènements sur-mesure, avec le lieu adéquat, le spectacle adéquat, le goûter, le buffet. Tout est détaillé et en discussion avec le client qui est au courant de tout. Notre expertise de 30 dans le métier nous permet d’être extrêmement préparés et de vite cibler les besoins et attentes de nos clients.

  • Quelles sont les valeurs phares de l’Évènement spectacle ?

Nous avons rédigé un pacte de confiance disponible sur notre site internet qui intègre l’ensemble de nos valeurs : proximité avec le client, exigence, qualité, créativité, innovation.

  • Quelles sont, selon vous, les qualités à avoir pour organiser (et réussir) des évènements ?

Je dirais que la première qualité nécessaire est d’être complètement à l’écoute du client.

La deuxième qualité serait l’honnêteté envers le client. Par exemple, même si le client a une idée très précise du déroulé de l’évènement, si nous nous apercevons qu’il se trompe de chemin, nous nous devons de dire non à certaines choses et savoir le guider ou le réorienter. Nous ne faisons pas de vente pour faire de la vente.

Les clients ne connaissent pas forcément notre monde de l’évènementiel et peuvent avoir une idée d’un évènement qui n’est pas en adéquation avec leurs attentes. Nous sommes responsables de faire comprendre aux clients les intérêts, points positifs et aspects négatifs de chaque évènement.

La dernière qualité serait la connaissance, de nos évènements et des spectacles que nous proposons. Il faut être investi dans la compréhension des évènements, leur déroulé, le montage d’un spectacle, les étapes de production, l’organisation technique, etc.

  • Quel(s) sont le ou les événement(s) le(s) plus important(s) que vous ayez conçu(s) au cours de votre expérience ?

L’évènement le plus important c’est toujours le suivant ! J’espère que celui à la fin de la Covid-19 sera remarquable.

Il y a un évènement qui m’a marqué, que nous avions organisé en Russie dans un palais que nous avions loué sur place à Saint-Petersbourg, avec des artistes français, des artistes de cirque, Gad elmaleh… Nous avons été confrontés à des défis de transport de matériels. Notre avons endossé le rôle de véritables chefs d’orchestre, nous devions être opérationnels à tous les niveaux, ainsi que chaque personne impliquée dans l’organisation.

D’autres évènements m’ont également marqué, comme ceux que nous avons organisés pour Le Club Med et Renault.

  • Avez-vous rencontré une difficulté majeure au cours de la conception d’un de ces événements (organisation en amont ou animation sur place) ? Si oui, comment êtes-vous parvenu à contourner cette difficulté ?

Durant chaque évènement, nous pouvons rencontrer des empêchements de terrain. Par exemple en Russie, nous avions une problématique de matériel concernant l’éclairage du palais avec des aspects bien précis. Notre idée de base était de collaborer avec une équipe russe et d’utiliser du matériel russe afin d’éviter le transport depuis la France. Mais le matériel russe n’était pas assez pointu pour l’ampleur de l’évènement. Nous avons dû faire volte-face et faire intervenir une boîte anglaise qui avait la possibilité de faire les projections de lumières sur les murs du palais comme nous l’avions envisagé. Il a fallu trouver un prestataire capable de livrer en Russie ce matériel adéquat. Puis nos artistes magiciens ne pouvaient pas passer la douane avec leurs feus et pétards, nous avons donc dû trouver sur place un réseau de magiciens afin de nous fournir en matériel. Même problématique pour les colombes que nos magiciens utilisent dans leurs numéros. Dans la vie du spectacle vivant, tout peut arriver !

  • Comment voyez-vous l’avenir du secteur de l’événementiel ?

Concernant l’évènementiel pur, je pense qu’en ce moment il ne se passera rien avant 2023, voir 2024. Malgré le vaccin, les projets d’envergure nécessitent 12 à 18 mois de préparation, de la conception à la livraison de l’évènement. Les mesures et jauges continuent d’évoluer, il est donc quasiment impossible d’organiser de très gros évènements en ces temps-ci.

 

Sur le domaine du spectacle, des Arbres de Noël et évènements d’entreprise, nous avons la chance d’avoir la confiance de nos clients. Les évènements de nos clients qui devaient avoir lieu en 2020 ont été reportés en 2021 et pour le moment, tout reste confirmé. Nous commençons également à faire des ventes sur 2022, mais nous restons concentrés sur 2021, car les jauges et mesures sanitaires sont amenées à évoluer et nous devons en tenir compte dans la conception de nos spectacles et évènements. Nous sommes à l’écoute de l’actualité afin de savoir quel spectacle nous pourrons produire ou proposer en fonction des divers problématiques liées à la Covid-19, car nos évènements sont préparés un an à l’avance.

  • Après presque 30 ans, êtes-vous capable de nous dire combien d’évènements vous avez organisé jusqu’ici ?

Pendant longtemps je n’ai pas mesuré le nombre d’évènements que j’organisais. Mais depuis une dizaine d’années à peu près, nous avons développé en interne un logiciel sur-mesure très pointu qui nous permet de savoir exactement combien d’évènements nous organisons. Cela va de 500 à 800 évènements par an. Aujourd’hui, nous sommes aux alentours de 700 évènements par an.

  • Quel est le plus bel événement professionnel auquel vous ayez participé ?

Je souhaite que le plus beau et le plus magique des évènements soit toujours le suivant, j’ai hâte des prochains événements !